Powered by Invision Power Board


Pages : (3) [1] 2 3   ( Aller vers premier message non lu ) Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Last Hope, pseudo rp
hypok
Ecrit le : May 23 2014, 03:33 PM
Quote Post


Ignominie Embryonnaire
**

Groupe : Aliené
Messages : 88
Membre n° : 9411
Inscrit le : 16-November 09



*Les temps étaient durs pour les humains, et les Predators ne s'en sortaient pas beaucoup mieux devant la déferlante sans fin d'Aliens, toujours de plus en plus nombreux, toujours de plus en plus gros et agressifs.. (hein Kavru --')
C'est alors que leur revinrent en mémoire l'histoire, ancienne et preque oubliée, de ce groupe d'aventuriers, partis explorer des terres gelées, qui s'allièrent avec ces Predators venus sur Terre chercher proie pour leur précieux trophée..*

-Peut être devrions nous prendre exemple, temporairement, pour nettoyer les terres de cette ignomnie que sont les Aliens.. il sera toujours temps de se battre entre nous plus tard..
Souvenez vous des chasseurs du Nord, souvenez vous de l'alliance !
Predators, si vous me comprenez,si vous m'entendez, quelle est votre réponse ??

Tel est le message qu'Hypok laissa gravé sur cette grosse pierre, surmontée d'une crâne Alien, et au pied de laquelle il déposa cette étrange arme que les predators portent à l'épaule..


--------------------
user posted image user posted image
PMEmail Poster
Top
Colonel
Ecrit le : May 27 2014, 01:19 PM
Quote Post


Pleutre et Piètre Parasite
*

Groupe : Aliené
Messages : 22
Membre n° : 10324
Inscrit le : 11-December 09



Patrouillant au milieu d'une faune hostile, le colonel et sa troupe étaient aux aguets. De nombreux signes montraient que la planète était infestée par une colonie aliens. Les censeurs étaient au calme plat, mais il avait depuis longtemps appris à ne pas compter sur eux: ils ne se déclenchaient que trop tard, lorsque la fuite n'était plus possible.

Cherchant un lieu propice à faire une halte, son regard fut attiré par une bien étrange construction: une pierre ornée d'un crâne alien et d'une arme Prédator. S'approchant avec précautions, il découvrit un message gravé sur la pierre.

- Une alliance avec ces faces de poulpe pour dézinguer de l'alien? Pfff! Quel imbécile a bien pu laisser un tel message? Un mercenaire un coup sur...

Il expédia le crâne dans un buisson d'un coup de pied rageur, puis s'empara de l'arme, l'inspecta de son regard d'expert.

- Ils ont peut-être de la bonne camelote, mais sans ça ... Leur place est dans un zoo, et nous n'avons nul besoin d'eux pour nous débarrasser de la vermine alien!

Il délaissa la pierre et son message pour se tourner vers sa troupe.

- Une demi-heure de pause, puis on reprend la route. Nous devons trouver et sécuriser l'entrer de la colonie avant notre prochain rapport au QG!

Il s'assit non loin, le regard toujours aux aguets, scrutant l'horizon.
PMEmail Poster
Top
hypok
Ecrit le : May 27 2014, 03:49 PM
Quote Post


Ignominie Embryonnaire
**

Groupe : Aliené
Messages : 88
Membre n° : 9411
Inscrit le : 16-November 09



*Une fois par jour, Hypok avait pris l'habitude d'aller vérifier sa construction rudimentaire, au cas ou il y aurait une réponse.
Jusqu'alors, rien ne s'était produit, mais à l'aube du troisième jour, il perçut, dès l'entrée de la clairière que quelque chose clochait:
Le crâne n'était plus la.
Après quelques minutes d'inspection de la zone, il en conclut que personne n'observait, et s'avança.
Le crâne avait bel et bien disparu, et l'arme aussi..mais rien d'autre, pas de réponse.*

-Intéressant.. Un Predator n'aurait pas pris un crâne qui n'est pas un de ses trophées, une pourriture d'Alien aurait laissé des traces partout, ce maudit acide, je ne suis pas prêt de l'oublier..
* il passa sa main sur la vieille brulure qui lui recouvrait l'épaule droite*
Ce ne peut donc être qu'un Homme..
Les quelques résistants que nous sommes ne sont donc pas seuls sur ces terres,
reste à savoir si c'est une bonne, ou une mauvaise chose.

*Sur ces mots, et l'esprit légèrement contrarié, Hypok sortit de la clairière et se dirrigea vers "la planque", avertir ses deux comparses de sa découverte*


--------------------
user posted image user posted image
PMEmail Poster
Top
yuto
Ecrit le : May 27 2014, 09:48 PM
Quote Post


Exécrable et Scélérate Souillure
******

Groupe : Admin
Messages : 1828
Membre n° : 3
Inscrit le : 5-September 06



Immobile, la créature aurait pu passer pour une statue figée dans le temps. Recluse dans un souterrain sombre et humide, elle patientait inlassablement. Depuis longtemps déjà plus aucune autre créature ne venait troubler son repos ici bas. Cet endroit, comme maudit, était déserté par toute forme de vie. Seuls quelques insectes et autres petits rongeurs s'y aventuraient parfois par inadvertance, mais il ne représentaient rien de suffisamment intéressant.

La reine avait besoin de nouveaux hôtes pour ses oeufs, mais le temps n'était pas un problème pour elle. Depuis longtemps elle avait appris la patience, pouvait se plonger dans état de simili-hibernation, tout en gardant ses sens en éveil, aiguisés à leur paroxysme, guettant la moindre opportunité.
Une vibration, lointaine. Puis d'autres, rapidement, se rapprochant. Elles sont multiples, en surface, et suffisamment importantes pour attirer l'attention. La reine sort de sa stase, en appelle à sa progéniture.

La créature s'éveille doucement, déploie ses membres autrefois repliés. Elle aussi avait senti cette agitation. Ainsi de nouvelles créatures s'aventuraient non loin. Enfin était venu le temps de ressortir de cet antre confiné. Enfin était revenu le temps de tuer.
Tuer.
PMEmail PosterUsers WebsiteMSN
Top
hypok
Ecrit le : May 28 2014, 02:36 PM
Quote Post


Ignominie Embryonnaire
**

Groupe : Aliené
Messages : 88
Membre n° : 9411
Inscrit le : 16-November 09



C'est sur la route du retour qu'il la vit..en posant par hasard les yeux sur le trou énorme qui lui servait de nid:
-Une Reine!!...une saleté de pondeuse, ici, si près du camp, et sans sa garde rapprochée, c'est du tout cuit.
Il s'éloigna le plus discrètement possible de l'entrée, puis se hâta de rentrer au camp, espérant trouver de l'aide..
Ce fut le cas, Nalou était rentré(e) de patrouille, et ne demandait qu'à en découdre.
A peine avait il terminé de lui raconter sa vision cauchemardesque, Nalou répliqua:

-Sors les lance-pruneaux, on va aller faire la bise à Maman!

Sitôt les cribleurs chargés, ils s'engagèrent à nouveau sur les sentiers menant à l'antre..
La bête était toujours la, léthargique mais vivante, semblant attendre la mort mais toujours prète à la donner, la stratégie adoptée fut donc la plus directe et la plus simple:
L'attaque frontale et simultanée des deux compères.
Ainsi débuta la boucherie..


à suivre..


--------------------
user posted image user posted image
PMEmail Poster
Top
Scientifique
Ecrit le : May 28 2014, 03:59 PM
Quote Post


Pleutre et Piètre Parasite
*

Groupe : Aliené
Messages : 19
Membre n° : 10405
Inscrit le : 14-December 09



La station scientifique se tenait en orbite autour de la planète, comme à son habitude. Jamais elle ne touchait le sol d'un astre potentiellement dangereux, cela était réservé aux militaires. L'unité scientifique était bien trop précieuse pour y risquer une contamination non voulue. Aussi, même si cela exaspérait la scientifique en chef, toutes les sorties d'études devaient se dérouler sous escorte armée et à partir d'un vaisseau militaire qui serait scanné de fond en comble avant de pouvoir revenir au bercail.

Mais pour le moment, aucune étude ne leur avait été confié. Ils devaient seulement analyser des données transmises par leurs capteurs sur cette planète, afin de sécuriser et de renseigner au mieux l'unité du colonel partie en reconnaissance. Ce travail, d'un ennui mortel, la scientifique en chef tentait de le faire passer plus vite par ces conversations incessantes avec ses collègues.

- Ah! Et vous auriez vu la tête du Colonel lorsque les mercenaires engagés pour traquer les Métamorphs ont préférés mon cocktail survitaminé à son entrainement pour accroître leurs compétences! C'était à se tordre de rire! D'ailleurs les effets de ma découverte ont dépassés mes espérances. Le tonus de chaque coba... volontaire pour les tests s'est accru bien plus que sur mes rats. Bon, il faudra surveiller les effets secondaires sur le long terme, mais ça ...

Un écran s'alluma sur une paillasse non loin, simultanément à un bip d'alarme aux sonorités aiguës. Se poussant sur sa chaise à roulettes, la scientifique éteignit prestement le bruit strident et porta son attention à l'écran.

- Tiens ... On dirait qu'ils vont s'amuser en bas ...

Les censeurs venaient de détecter la présence de créatures de taille imposante et regroupées. La scientifique déclencha alors plusieurs analyses plus poussées afin de préciser la découverte. Il s'agissait de ne plus envoyer une unité complète traquer un troupeau de ruminants inoffensifs.

- Pas très concluant tout ça, on ne peut rien affirmer avec ces analyses à distance ... En tout cas, quoique se soit, ça se déplace vite, et ça se trouve sous terre. Au vu de la faune locale, les possibilités sont très limitées.

Elle essaya d'affiner encore les données, recoupa les informations reçues par divers capteurs, mais n'obtint pas plus de résultats. Elle soupira, puis s'adresse à son second:

- Mettez-moi en contact avec le Colonel, il se pourrait bien que des ennuis le guettent.
PMEmail Poster
Top
hypok
Ecrit le : May 29 2014, 11:38 AM
Quote Post


Ignominie Embryonnaire
**

Groupe : Aliené
Messages : 88
Membre n° : 9411
Inscrit le : 16-November 09



Le bataille faisait rage, Hypok et Nalou vidaient les chargeurs à une vitesse folle, la plupart des énormes balles de gros calibre rebondissaient sur l'épaisse carcasse de la reine, mais certaines pénétraient sa chair, lui arrachant cris de douleurs et multiples projections d'acide.
La bête reculait, acculée..
On pouvait les entendre hurler pour couvrir le bruit de la batteuse:


-Si on la harcèle, on la défonce !!
-*GRRGnnnn* Ouais, mais ça va être serré!

Et en effet, au moment de reprendre un peu leur souffle, la Reine dans un dernier espoir, jaillit de son antre, telle la dernière sortie, pour la survie..
Et l'attaque fut dévastatrice, Hypok encaissa le premier jet d'acide, et fut projeté par la charge, il retomba, inconscient.
Nalou se défendit plus longtemps, résistant aux attaques, encore et encore, jusqu'à tomber également, laissé(e) pour mort(e).
Et la reine partit, maintenant pleinement éveillée, nul ne sais ou..

De très longues minutes plus tard, ils reprirent conscience, laborieusement.
Ils rentrèrent au camp, conscients d'avoir faillit, mais tout de même en vie, et pendant les soins, analysèrent leur situation:


-Bon.. à deux, ça ne passe pas, à trois, je ne suis pas sur non plus, il serait peut être temps de se mettre en quête de cet invité mystère, qui nous a fait part de sa présence à la clairière, car peut importe qui il est, ou combien, on a besoin de lui, et sans doutes lui de nous..


--------------------
user posted image user posted image
PMEmail Poster
Top
nalou
Ecrit le : May 29 2014, 05:46 PM
Quote Post


Ignominie Embryonnaire
**

Groupe : Les Résistants
Messages : 40
Membre n° : 10013
Inscrit le : 3-December 09



Nalou remerciait intérieurement la scientifique qui lui avait donné ce cocktail survitaminé.
Ses capacités de combat avait été bien amélioré, mais il se sentait aussi plus agressif, moins conscient du danger. Cependant, pour son plus grand bonheur ou malheur, à chaque fois que la fin devait arriver, il se réveillait quelques heures plus tard.. En un seul morceau, mais affaiblit comme jamais avant.

Répondant à hypok :

- On ne sait pas de qui il peut s'agir... Je ne fais confiance à personne dans ces terres désolés. Mais il nous faut avouer qu'on ne fait clairement pas le poids. Les temps sont dur, la situation empire. On n'aura pas autant de chance la prochaine fois.

Après une courte réflexion, hypok répondit :

- Reposons nous encore cette nuit et nous retournerons sur les lieux en laissant un indice pour qu'on nous retrouve. On aura qu'à attendre en embuscade sur la route et nous verront bien s'il s'agit d'alliés ou d'ennemis.
PMEmail Poster
Top
yuto
Ecrit le : May 30 2014, 02:30 PM
Quote Post


Exécrable et Scélérate Souillure
******

Groupe : Admin
Messages : 1828
Membre n° : 3
Inscrit le : 5-September 06



Douleur, multiples.

Ces créatures crachant des projectiles de feu forcèrent la reine au repli. Rentrée dans son antre protecteur, elle hurla sa rage dont les échos vibrèrent jusqu'au plus profond recoin isolé.

Ces cris éveillèrent aussitôt l'intégralité de la ruche qui se mit aussitôt en mouvement. Quelques achériens passèrent en trombe devant elle, bientôt suivis par des dizaines d'autres. L'hallali était donnée, la chasse pouvait débuter.
PMEmail PosterUsers WebsiteMSN
Top
Colonel
Ecrit le : May 30 2014, 02:48 PM
Quote Post


Pleutre et Piètre Parasite
*

Groupe : Aliené
Messages : 22
Membre n° : 10324
Inscrit le : 11-December 09



Le Colonel cheminait prudemment avec sa troupe. Peu de temps auparavant, la section scientifique l'avait alerté de mouvements ayant de grandes chances d'être issus d'aliens. Il se dirigeait donc vers le lieu indiqué, prenant grand soin de baliser le chemin et de prendre toutes les précautions nécessaires pour pouvoir s'assurer une retraite sans anicroche le cas échéant.

Tandis qu'il effectuait des manœuvres de reconnaissance, des coups de feu se firent entendre dans la direction où ils se dirigeaient. Il réagit aussitôt et distribua ses ordres en conséquence:

- Merde! Manquait plus que ça. Vous deux, vous restez en retrait et vous sécurisez nos arrières. Vous et vous, sur les côtés, soyez vigilants. Les autres, vous venez avec moi, on fonce! Vérifiez vos armes et restez sur vos gardes!

Le cheminement n'était pourtant pas des plus aisés au travers de cette flore luxuriante. Aussi, quand ils arrivèrent sur place, les coups de feu avaient cessés, ne laissant qu'un champ de bataille on ne peut plus explicite. Des mercenaires avaient sans nul doute croisés le chemin d'aliens. Le Colonel n'eut aucun mal à découvrir l'antre dont ils étaient issus. Inspectant les lieux, il trouva une piste s'éloignant de ce lieu.

- Ok. Vous trois vous restez là, à bonne distance de la caverne. Au moindre mouvement, vous m'avertissez et déguerpissez aussitôt. Aucun stupide acte de bravoure, compris? Les autres, on suit cette piste, elle nous mènera peut-être aux inconscient qui s'essaient au dézinguage d'aliens au lieu de laisser faire les professionnels! Aller, en route!
PMEmail Poster
Top
nalou
Ecrit le : Jun 3 2014, 07:57 PM
Quote Post


Ignominie Embryonnaire
**

Groupe : Les Résistants
Messages : 40
Membre n° : 10013
Inscrit le : 3-December 09



Nalou avait picolé cette nuit. Pas grand chose, mais suffisamment pour oublier la douleur de cette gerbe d'acide qu'il s'était pris lors de son dernier combat... Et suffisamment pour avoir l'attention qui baisse.
Ce n'est que quand son détecteur de mouvement vibra un peu plus fort qu'il réalisa qu'un petit contingent de militaires s'avançait dans le passage dont il avait la garde.

- Et meerrrde ! Des militaires... J'aurai du m'en douter... Bon, au moins il ne nous feront pas de coups fourrés.

Tout en restant le plus immobile possible pour ne pas déclencher les détecteurs de mouvement de la troupe, il sorti son communicateur, d'un look old school, et appela la base immédiatement :

- Tueur, Hypok, on a un groupe de militaire qui en est au milieu de la passe. Ramenez vos fesses qu'on puisse les saluer en gardant des positions un minimum stratégique. Normalement, ça devrait le faire... Mais j'aime pas les militaires

- Quoi ? Au milieu de la passe, déjà ? T'étais pas sensé nous prévenir dès que tu les voyais ?

- Ouai ouai, ca va....

- Bon, on rapplique.

Après seulement 2 minutes d'attente, quand les militaires se trouvent à une bonne 40aine de mètres, Nalou, impatient se lève et lance :

- Ola ! On dirait qu'on est pas seul sur cet enfer...
PMEmail Poster
Top
Colonel
Ecrit le : Jun 4 2014, 08:01 PM
Quote Post


Pleutre et Piètre Parasite
*

Groupe : Aliené
Messages : 22
Membre n° : 10324
Inscrit le : 11-December 09



Le Colonel soupira en apercevant les deux mercenaires. Il aperçu aussitôt les blessures. Rien de vital, pas de soucis à se faire de ce côté là.

- Voilà donc nos valeureux gaillards! Vous n'êtes que deux? Surprenant que vous soyez encore debout à l'heure qu'il est!

Le Colonel baissa son arme et s'approcha. Il ne donna cependant pas l'ordre à ses troupes d'en faire autant.

- Les mercenaires ... Toujours à se mettre dans des situations pas possibles jusqu'à ce que l'armée viennent vous en dépêtrer hein? Je suis le Colonel de la troupe que vous voyez là. Nous sommes envoyés pour endiguer la prolifération alien sur cette planète, mais je crois que vous êtes déjà au courant du problème? La situation dépasse de loin vos compétences, alors vous allez rester en retrait le temps que moi et mes hommes nous nous en chargions.

Il désigna du menton une vilaine blessure qui diminuait le mercenaire auquel il s'était adressé.

- Mon personnel médical va s'occuper de ça. Vous allez être soignés aux frais du congrès, merveilleux, non?

Il se retourna pour donner ses ordres à ses troupes: prodiguer les premiers soins aux mercenaires, surveiller la zone le temps de cette pause forcée. Il s'éloigna de quelques pas pour prendre des nouvelles de ses hommes restés en retrait pendant ce temps.
PMEmail Poster
Top
Doc
Ecrit le : Jun 4 2014, 08:12 PM
Quote Post


Pleutre et Piètre Parasite
*

Groupe : Idiot-bête
Messages : 5
Membre n° : 231988
Inscrit le : 4-June 14



La jeune médecin s'approcha des deux mercenaires, visiblement fascinée par ce qu'elle voyait.

- C'est une blessure causée par de l'acide provenant d'un achérien, c'est ça? Je n'ai pas eu l'occasion d'en observer beaucoup, c'est un acide tellement puissant qu'en général il ne reste plus grand chose de la victime à observer ...

Elle enfila un gant spécial et se rapprocha pour mieux regarder.

- C'est étonnant ... En tout cas vous avez eu beaucoup de chances, comme je vous l'ai dit je n'ai jusque connu personne qui se soit sorti vivant après une telle blessure. Ca fait mal si je fais ça?

Elle appuya juste à côté de la blessure, et au vu du rictus qui se dessina sur le visage du mercenaire, la réponse était évidente.

- Oups! Hihi! Excusez-moi, mais c'est plutôt bon signe. Si vous avez encore des sensations dans cette zone, c'est que l'amputation n'est pas nécessaire. Je vais vous administrer un antidouleur, et un baume cicatrisant. C'est loin d'être suffisant, mais c'est tout ce que je vais pouvoir faire ici. Il faudra venir me voir dans mon unité médicale si vous voulez que je vous rétablisse complètement.

Elle prépara aussitôt une seringue pour l'antidouleur.

- Vous n'avez pas peur des piqûres j'espère? smile.gif
PMEmail Poster
Top
hypok
Ecrit le : Jun 5 2014, 12:50 PM
Quote Post


Ignominie Embryonnaire
**

Groupe : Aliené
Messages : 88
Membre n° : 9411
Inscrit le : 16-November 09



Le mercenaire resta d'abord silentieux, devant le gradé à la langue bien pendue, et se laissa prodiguer les soins par le doc de la patrouille:

-En effet, c'est bien un de ces gros lézards qui m'a craché dessus, et oui, c'est toujours douloureux, surtout si on appuie dessus!
Merci pour ces soins, mais dites moi, votre colon la, il a l'air bien sur de lui, c'est parce qu'il est trop jeune, ou trop vieux?


*sur son visage se dessina un petit sourire sadique malgré la douleur suite à l'examen du doc*

-je vais aller lui montrer que c'est pas parce qu'on a pas signé votre foutu papier, et qu'on a pas vos jolis déguisements, qu'on est pas des pros..
Quand aux aiguilles, elles ne m'effraient pas, sourtout si on m'ajoute du liquide plutôt que d'en retirer, j'espère seulement que votre truc la, c'est du costaud, et que ça va me faire partir loin de ce trou à rats pendant un moment!


*sur ces mots, et après s'être retenu d'exprimer sa douleur pendant la piqure infernale, Il se leva et se présenta face au colonel*

-Effectivement, nous sommes peu, et il est aussi vrai que nous n'avons pas tout votre matériel, vos grades, vos moyens de communication, mais nous avons quand même un atout que vous n'avez pas:
Nous conaissons ce terrain, vous, pas.
La preuve en est que nous sommes toujours la, et on est pas arrivés hier, je peux vous l'assurer.
Les Aliens, même les gros, on sait les chasser, mais celle qu'on a croisé au bout du sentier la bas, c'est une reine, et je vous assure que ce n'est pas la même chose.
Si vous continuez à vous ballader en touristes, c'est elle qui vous chassera, et sans connaitre les sentiers ou ils sont habitués à passer, ou les grottes et les batiments qu'ils infestent, vous ne tiendrez pas deux jours, tout militaire aguerri que vous soyez, ça, je vous le garantis.
Libre à vous de vouloir nous écarter de votre petit safari, mais si vous ne nous faites pas confiance sur ce coup la, vous allez droit au massacre.
Ah, et une dernière chose, vous êtes peut être plus nombreux que nous, et nous sommes clairement trop peu, mais retenez bien que les aliens, eux, sont encore plus, et il en viens un peu plus chaque jour en ce moment, merci aux buffets-hôtes ambulants fournis par l'armée!
Sur ce colonel, si vous avez besoin de nous trouver, nous sommes ici, mais si vous voulez la faire en solitaire, revenez pas la queue entre les jambes quand la moitié de votre troupe se sera fait bouffer.


* Il adressa un salut nonchalent au gradé et retourna s'assoir auprès du Doc, mais ajouta, à haute voix:*

-J'allais presque oublier, je suppose que c'est vous qui avez détruit le message dans la clairière.. la prochaine fois, tâchez de penser que les Predas, au moins, chassent pour la gloire, les Aliens, eux, se nourissent, peu importe la cible..



--------------------
user posted image user posted image
PMEmail Poster
Top
Colonel
Ecrit le : Jun 7 2014, 12:57 PM
Quote Post


Pleutre et Piètre Parasite
*

Groupe : Aliené
Messages : 22
Membre n° : 10324
Inscrit le : 11-December 09



Le Colonel écouta d'une oreille distraite le discours tant entendu du mercenaire tout en faisant le point avec ses hommes en poste devant l'antre achérien. Il attendit patiemment que la litanie soit terminée avant d'y répondre.

- Vous avez toujours une haute opinion de vous-mêmes, vous autres mercenaires, hm? J'ai déjà eu l'occasion de travailler à plusieurs reprises avec certains de tes collègues. La plupart se débrouillaient plutôt bien, mais au final vous n'êtes que des têtes brûlées, des chiens fous qu'il faut tenir en laisse et canaliser pour ne pas que vous foutiez toute l'opération en l'air. Vous pouvez vous joindre à nous si vous le voulez, je ne refuse jamais une force de frappe supplémentaire. Mais vu votre état, vous resterez en arrière, et surtout vous écoutez les ordres, mes ordres. On ne tire pas tant que je ne l'ai pas autorisé, on se replie si je le décrète, on ne prend pas de risques inutiles. Sans ces deux conditions, vous restez là. Compris?
PMEmail Poster
Top
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

Topic Options Pages : (3) [1] 2 3  Reply to this topicStart new topicStart Poll

 



[ Script Execution time: 0.0557 ]   [ 13 queries used ]   [ GZIP activé ]